Yohann Ringuedé

Agrégé de lettres modernes, doctorant contractuel puis ATER à l’UPEM et lauréat 2015 de la bourse de recherche de l’association de la Maison Auguste Comte, Yohann Ringuedé prépare une thèse de doctorat sous la cotutelle de Gisèle Séginger (UPEM) et d’Hugues Marchal (Bâle) intitulée La science mise en poème. Écriture poétique des savoirs en un siècle positiviste. Il s’intéresse aux rapports entre les sciences et la poésie dans la seconde moitié du XIXe siècle, mais aussi à l’écriture de la vulgarisation. Avec Azélie Fayolle (UPEM), il a organisé à l’automne 2015 à l’Université Paris-Est un colloque « Jeunes chercheurs » intitulé La découverte scientifique dans les arts. Persistance et mutation de la merveille, du xixe siècle à nos jours, dont les actes sont en cours de parution. Ses recherches portent principalement sur les rapports entre science et poésie, science et fiction, science et imaginaire ainsi que sur la vulgarisation scientifique (Flammarion, Verne, Figuier).

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.